Photos de présentation
"De la Coleen d'Urok"
élevage familial d'Alaskan Malamutes
Une portée disponible depuis la page contact
Logo De La Coleen d'Urok
Numéro d'affixe : 72751
Numéro d'éleveur : 651428
Page en Français Page en Anglais

Notre page Facebook :
f : De La Coleen d'Urok
Description Générale | Le standard | Exemples & couleurs |La FAQ | Liens Web
Guizmo | Ilannaq | Coleen | Cazan | Urok | Oxane |Grizzly | Webcam | Photos & calendriers
Notre philosophie d'élevage | La portée 2011 | La portée 2012 | La portée 2013 | La portée 2015 | La portée d'Inha
Le Blog | Le traineau | Le VTT | Les randonnées | Les promenades | L'Histoire de notre élevage
Les débuts | Les différents types | L'histoire de notre élevage
Les pedigrees de nos chiens | L'arbre généalogique des Malamutes du Monde | Soumettre un pedigree | Arbre des descendants d'un chien | Aperçu du pedigree d'une future portée

Notre troisième portée, nos troisièmes petits chiots Malamutes

Ca y est !!! Les petits chiots Malamutes de notre troisième portée sont nés !!!


Cliquez sur une photo pour la voir en plus grand
Naissance IMG_9408.JPG - De la Coleen d'Urok - Le Malamute d'Alaska
Naissance IMG_9480.JPG - De la Coleen d'Urok - Le Malamute d'Alaska
Naissance IMG_9430.JPG - De la Coleen d'Urok - Le Malamute d'Alaska
Naissance IMG_9481.JPG - De la Coleen d'Urok - Le Malamute d'Alaska
Naissance IMG_9471.JPG - De la Coleen d'Urok - Le Malamute d'Alaska
Naissance IMG_9477.JPG - De la Coleen d'Urok - Le Malamute d'Alaska
Naissance IMG_9446.JPG - De la Coleen d'Urok - Le Malamute d'Alaska
Naissance IMG_9450.JPG - De la Coleen d'Urok - Le Malamute d'Alaska
Naissance IMG_9409.JPG - De la Coleen d'Urok - Le Malamute d'Alaska
Naissance - De la Coleen d'Urok - Le Malamute d'Alaska Rafraîchir


La radiographie pré-natale a montré au moins 7 chiots et peut être un huitième. C'est parfait, en espérant qu'on en perde pas trop au moment des naissances, mais dans ma tête, je pars pour 7 car la véto n'était vraiment pas sûre pour le huitième.

Avec cette troisième portée nous avons acquis de l'expérience, enfin il nous semblait !!!

Pour déterminer le moment de la mise bas, on mesure la température corporelle de la chienne la semaine précédent la mise bas, et dès que cette température baisse de 1°, c'est que la mise bas va avoir lieu dans les heures qui suivent. Cela avait été assez fiable les 2 premières fois.

Donc lundi 12 août 2013, le soir, la température avait baissé de presque 1° : c'est pour aujourd'hui, même si Coleen n'est qu'à 60 jours de gestation. Par contre, elle est énorme. Nous décidons de la faire dormir dans la maison avec sa caisse de mise-bas.

Le mardi matin, la température de Coleen est à nouveau normale : bizarre !!!
Le mardi soir, à nouveau la température est descendue : OK, c'est pour aujourd'hui.
Le mercredi matin, la température de Coleen est à nouveau normale : je ne comprends plus rien.
Le mercredi soir, la température est toujours basse, et surtout Coleen est très très agitée. Je décide de dormir avec elle pour la surveiller, car elle tremble et demande des caresses en permanence.
La nuit de mercredi à jeudi fût très longue pour tout le monde, Coleen est toujours très agitée, tout les signes sont là, elle creuse des trous, elle est plus "fraîche" que d'ordinaire, elle ne reste pas en place, mais pas de contractions et donc de chiots.
Jeudi 15 août, vers 11h, Coleen a des pertes de liquides transparents. Il s'agit de la fonte du bouchon muqueux. La mise bas devrait commencer.
Puis quelques minutes après, c'est un liquide vert qui sort : c'est le signe que le premier chiot devrait sortir. Nous obligeons Coleen à rester dans la caisse de mise bas, mais ce n'est pas simple car elle est très agitée.
Jeudi 15 août à midi, toujours rien, le temps commence à être long. Je fais quelques recherches sur Google, et je trouve que le truc de la température corporelle peut faire le yoyo dans certains cas. Toutefois s'il n'y a rien ce soir, nous verrons avec le véto.
En attendant que Coleen se décide, je lis et relis les différentes phases de mise bas et surtout ce qu'il faut faire au cas où il faudrait intervenir depuis le site de cedia.
Vers 13h, nous "libérons" Coleen de sa caisse de mise bas, elle ne veut pas y rester, elle veut marcher, mais toujours pas de contractions.
Vers 15h, je suis sur l'ordinateur à chercher sur Google quelques infos, quand j'entends un cri dans le garage, cri que je reconnais, le premier chiot arrive. Effectivement, le premier chiot est là sur le béton du garage, je le ramasse, il est vivant, je lui enlève la poche, le frictionne un peu, lui mets un doigt dans la bouche pour vérifier que rien ne bouche l'appareil respiratoire (et vérification que la fente palatine est normale). Tout va bien. Je l'amène dans la caisse de mise bas, et bien sûr maman Coleen ne me lâche pas des yeux. Une fois Coleen couchée dans sa caisse, je lui fais lécher le chiot pour activer son sytème corporel, puis je le place sur une tétine pour qu'il puisse boire son premier lait nécessaire à une bonne immunisation.
Il s'agit d'un petit mâle gris foncé de 590 grammes, avec une petite flammèche blanche sur la tête. Le poids est moins important que ce à quoi je m'attendais, car papa "CHUKATTOQ ILANNAQ FOREVER" est très costaud.
Le poids se rapproche des chiots de la portée précédente : tant mieux, le poids de chien au final sera plus près de ce que recherche le standard (je dis bien ce que recherche le standard).
Male 1 - De La Coleen d'Urok - Le Malamute d'Alaska
Ouf, la mise bas a demarré, nous sommes soulagés, mais les prochaines 12 heures vont être longues !!!
A 15h50, nouvelles contractions, une grosse femelle grise foncée avec elle aussi une petite flammèche blanche sur la tête, arrive : 610 grammes sur la balance. Une jolie fifille !!!
Femelle 1 - De La Coleen d'Urok - Le Malamute d'Alaska
A 17h30, un deuxième mâle, toujours gris, se présente. Il est gris très clair, presque argenté, avec une grosse flammèche blanche sur la tête. Il pèse 540 grammes.
Male 2 - De La Coleen d'Urok - Le Malamute d'Alaska
A 18h35, une deuxième femelle arrive. Elle est grise foncée, sans flammèche. Elle pèse 520 grammes.
Femelle 2 - De La Coleen d'Urok - Le Malamute d'Alaska
Nous décidons de nettoyer la caisse et de changer les draps qui nous ont servi aux premières naissances.
A 19h50, un troisième gros mâle arrive, il pèse 610 grammes. Il est gris avec le bas du corps clair et le haut plus foncé et il a une grosse flammèche sur la tête.
Male 3 - De La Coleen d'Urok - Le Malamute d'Alaska
A 21h50, la troisième et dernière femelle naît. Elle pèse 550 grammes, et elle est de couleur gris foncé, sans flammèche.
Femelle 3 - De La Coleen d'Urok - Le Malamute d'Alaska
A 23h10, le quatrième mâle, et le septième chiot de la portée arrive. Il pèse 605 grammes et il est gris foncé avec une petite flammèche sur la tête.
Male 4 - De La Coleen d'Urok - Le Malamute d'Alaska
Coleen nous a fait les 6 premiers chiots avec des intervalles réguliers de 1h - 1h15, et le septième après 2h10 après le sixième.
Nous décidons d'attendre 1h du matin pour voir si le huitième potentiel arrive. A 1h du matin rien et Coleen est très calme. Nous pensons que c'est fini et qu'il n'y aura que sept chiots.
Il est temps de nettoyer la caisse, de nettoyer un peu Coleen, de mettre des tapis propres, d'aller nous doucher et de nous coucher. Il est presque 2h du matin quand on se couche. J'emmène l'Ipad avec moi pour regarder avec la webcam, au cas où.
Vers 4h du matin, je me réveille en sursaut malgré mon sommeil lourd, il me semble avoir entendu un chiot couiné. Je regarde la webcam avec l'Ipad, et je vois Coleen debout entrain de se lécher. Je compte rapidement les chiots, et j'en compte huit !!! N'en étant pas sûr, je me lève pour vérifier : j'ai compté 3 fois pour en être sûr, ils sont bien huit, et il y en a un sans collier et encore un peu humide. Coleen a fait son dernier chiot toute seule, sans bruit.
Il s'agit d'un cinquième petit mâle qui pèse 610 grammes, il est gris clair argenté avec une petite flammèche sur la tête. Il a un cou et des pattes avant énormes. Surement un beau bébé en perspective, comme notre Guizmo qui était né aussi le dernier.
Male 5 - De La Coleen d'Urok - Le Malamute d'Alaska
Ce coup-ci, c'est bien fini.
Cela nous fait donc :
  • 3 femelles grises foncées
  • 2 mâles gris foncés
  • 3 mâles gris argentés
Un très bon résultat, assez homogène, avec des poids initiaux qui se situe entre nos deux portées précédentes : plus petits que ceux de la première portée, et plus gros que ceux de la deuxième => les chiots idéaux ??? Il faut tout de même attendre que les chiots grandissent pour avoir une idée du gabarit final.

Une vidéo à l'âge d'un jour :



Les chiots 2013 - De la Coleen d'Urok - Le Malamute d'Alaska
Les chiots 2013